Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Label Bien vieillir-vivre ensemble

page JM.jpgLe Label Bien vieillir-vivre ensemble nous a été présenté il y a quelques mois à travers un article du bulletin municipal comme "une récompense qui valorise la diversité des actions conduites par la ville en faveur des personnes agées". Cet article précise même que "outre Deuil la Barre, 33 autres villes grandes et petites ont également été récompensées ..."

 

Ce label serait donc, d'après le bulletin municipal, une récompense. Intrigué nous avons voulu vérifier et ce que nous avons trouvé ne confirme pas cette présentation pour le moins orientée.

 

En fait ce Label n'a pas pour vocation de récompenser l'action des communes lauréates, il a seulement pour objectif d'encourager les villes à "prendre en compte le facteur de l’avancée en âge des habitants".

 

Autrement dit et pour le faire simple le Label Bien vieillir-vivre ensemble ne récompense pas les actions déjà réalisées mais encourage les communes à prendre des mesures pour les personnes agées. La nuance est d'importance.

 

On pourrait cependant penser que, pour obtenir ce Label, notre commune a pris des engagements précis pour l'avenir, qu'elle a un cahier des charges à respecter, enfin toutes sortes de choses qui permettent de distinguer la commune labellisée du mauvais élève.label dossier de candidature.jpg

 

S'il existe bien un cahier des charges à respecter, pour ce qui est des engagements précis c'est une autre histoire

 

En effet pour être labellisée une commune doit :

 



    • 1. désigner un élu responsable,



    • 2. mettre en place un comité de pilotage,



    • 3. faire un état des lieux des actions et infrastructures déjà mises en place,



    • 4. communiquer au comité de suivi du label un rapport annuel,



    • 5. s’engager à mettre en place un agenda et son suivi sur un cycle de 5 ans :

        • Année 1 : Réaliser un audit de la commune.

        • Année 2 : Elaborer un plan d’action sur trois ans à partir des résultats de l’audit.

        • Année 2 : Mettre au point des indicateurs pour mesurer la mise en oeuvre du programme.

        • Années 2 à 4 : Lancer un plan d’actions sur trois ans.



        • Année 5 : Evaluer les actions mises en oeuvre durant ces trois années





    • 6. S’engager à faire connaître leurs réalisations de manière à mutualiser les expériences au sein d’un réseau national et international.


 

Rien de bien compliqué ni d'échevelant et surtout rien de bien contraignant, car comme le précise le cahier label dossier de candidature1.jpgdes charges les actions listées dans ce dernier "ne sont ni obligatoires, ni exhaustives" autrement dit les communes sont libres d'établir leur plan d'action comme elles le souhaitent et n ont aucune contrainte à ce sujet.

 

Quant au dossier de candidature il se réduit à sa plus simple expression. Il est en fait essentiellement composé de deux éléments :

 



    • une demande de labellisation « Bien vieillir-vivre ensemble » avec une lettre d’engagement signée par le maire à respecter le cahier des charges,



    • le rapport sur l’état des lieux avant la labellisation


 

Pour résumer : ce qui nous a été présenté comme une récompense a été obtenu par notre commune en en faisant tout simplement la demande accompagnée d'un état des lieux de ce qui existe déjà et d'une lettre du maire qui s'engage à respecter un cahier des charges pas très contraignant. (voir les documents officels)

 

Pour le reste, c'est à dire de bien vivre son age avancé à Deuil la barre on verra (peut être) dans l'avenir.

Écrit par BOUGE LA VILLE - DEUIL LA BARRE Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.