Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 février 2015

La chanson de la semaine : à la sauce Grecque

header.jpg

Cette semaine la chanson de la semaine vous le fait façon sauce grecque. Quand les dettes s'accumulent, que leur remboursement devient insoutenable, les pyromanes en rajoutent un peu plus, prêt à tout pour une échéance de plus. Dans les années 20 du siècle dernier l'on entendait régulièrement "L'Allemagne paiera" ... Cet acharnement aveugle a conduit à la catastrophe le monde entier. 70 ans plus tard c'est maintenant l'Allemagne qui entonne ce refrain ... "L'Allemagne sera payé" et à sa suite les gouvernements européens ... Faudra-t-il à nouveau que l'Europe entraîne le monde dans de nouvelles catastrophes pour que nous parvenions enfin à échapper "aux eaux glacées des calculs égoïstes" ?

31 janvier 2015

La chanson de la semaine vous offre sa "Play list" spéciale "Emprunts toxiques"

 

History_Speeches_6001_Titanic_Survivor_Eyewitness_still_624x352.jpg

Dans la grande tradition du Titanic où l'orchestre n'a pas cessé de jouer pendant le naufrage ... la chanson de la semaine vous propose :

la bande son des emprunts toxiques

07 décembre 2013

Scorpion un poème de Nazim Hikmet

scorpion.jpgIl y a bien longtemps un homme politique français déclarait que la Turquie ne possédait pas de grands hommes de culture digne de ce nom ... Manifestement il ne connaissait ni Nazim Hikmet ni Orhan Pamuk ni Yasar Kemal ... Bref il ne connaissait pas grand chose et croyait que cela était suffisant pour s'autoriser à avoir une opinion.

Alors la chanson de la semaine vous propose "Scorpion" de Bernard Lavilliers d'après un poème de Nazim Hikmet et vous offre en prime le clip.

27 novembre 2013

La barbarie peut être séduisante ... mais c'est quand même encore et toujours la barbarie

200x200-000000-80-0-0.jpgCette semaine la chanson de la semaine chante la barbarie. "C'est peut être une ruse subtile ... pour mieux se glisser dans leur rêve ... c'est une tentation ... c'est probablement un leurre ... on l'imagine épanouies ... Est ce pour mieux voyager au coin de nos boutonnières quelle s'est ainsi déguisée ? ... c'est presque un prénom"

La barbarie ne nous y trompons pas, la barbarie quelque soit ses atours, ses promesses reste fondamentalement la barbarie. La barbarie toujours se retourne contre ceux qui, crédules, se prononcent en sa faveur.

La barbarie se présente toujours comme l’alternative, comme la solution, si simple, pas encore essayée ... oublieuse de ce qu'hier encore elle était déjà là sous un autre nom, sous un autre visage.

10 novembre 2013

La chanson de la semaine à un caractère de cochon

la chanson de la semaine, alexis HKLa chanson de la semaine se réactive et s'offre une petite ballade sur l'éducation porcine... On peut apprendre ...

08 avril 2012

La chanson de la semaine change de format

 La chanson de la semaine abandonne son format précédent car il ne permet plus d'écouter de la musique dans de bonnes conditions.

Pour fêter son retour une petite chanson de Bénabar pour tous ceux qui soutiennent et approuvent ce qui manifestement est contraire à leurs intérêts.

"C'est l'histoire de l'agneau qui invite le loup à manger,
c'est l'histoire du cochon apprenti charcutier,
c'est l'histoire du canard qui trouve sympa d'être laqué,
c'est l'histoire du pigeon qui, enfin bref, vous avez compris l'idée."

 

 

04 janvier 2012

La bande son du 13 janvier en avant première

En avant-première quelques titres de la bande son du 13 janvier ...

21 octobre 2011

Une petite chanson bancaire

La parisienne libérée propose une chronique chantée sur Médiapart et cette semaine elle nous parle des banques. A voir et écouter


la Parisienne Libérée - les banques vont bien par Mediapart

31 juillet 2011

La chanson de la semaine se met au vert

HK et les saltimbanks.jpgDéveloppement durable, agenda 21, une petite chanson pour nous parler de pollution et de l'avenir de la planète.

21 juin 2011

Brassens en prison ? La chanson de la semaine passe par Brive la Gaillarde.

Chanter du Brassens peut maintenant vous valoir quelques soucis avec la maréchaussée. Il suffit de quelques strophes d'"Hécatombe" pour etre de nos jours interpellé. Mieux même, si l'on peut dire, on peut pour une chanson de Brassens entonnée dans la rue être condamné à 40 heures de Travail d'Intérêt Général (TIG) et 200 €uros d'amende. 


Georges Brassens - Hécatombe par bisonravi1987

A toulouse de joyeux chanteurs des rues se sont vus convoquer par les pandores qui se proposaient même d'effectuer des prélèvements d'ADN sur ces dangereux malandrins.