Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 novembre 2013

Des mesures pour le passage à niveau de Deuil-Montmagny

passageniveau.pngSuite à l'accident de jeudi 21 novembre les élus de Bouge la ville sont intervenus lors du conseil municipal afin de demander la mise en place de mesures de sécurité et de prévention.

Parmi celles-ci ils ont proposés que:

          • la pose prévue du radar de feu rouge s'accompagne d'une signalisation en amont importante. L'objectif étant en l'occurence d'avertir suffisamment tôt les automobilistes afin de les dissuader de ne pas respecter la signalisation.
          • la police municipale soit présente à ce passage à niveau aux heures de pointe afin de gérer et contrôler la traversée des piétons. En effet autant le radar peut-être dissuasif pour les véhicules autant sera-t-il sans effet pour les piétons.

La réponse de la majorité municipale a été de refuser toute présence de la police municipale car elle n'aurait pas des effectifs suffisants. On aurait pourtant pu imaginer que la situation du passage à niveau de Deuil-Montmagny était suffisamment grave pour imposer des mesures particulières.

On aurait même pu espérer que la municipalité s'engage clairement pour obtenir des moyens supplémentaires avec l'aide de la CAVAM, de la ville de Montmagny et de la SNCF pour sécuriser dans de meilleures conditions ce passage à niveau.

Encore une fois ...

27 novembre 2013

La barbarie peut être séduisante ... mais c'est quand même encore et toujours la barbarie

200x200-000000-80-0-0.jpgCette semaine la chanson de la semaine chante la barbarie. "C'est peut être une ruse subtile ... pour mieux se glisser dans leur rêve ... c'est une tentation ... c'est probablement un leurre ... on l'imagine épanouies ... Est ce pour mieux voyager au coin de nos boutonnières quelle s'est ainsi déguisée ? ... c'est presque un prénom"

La barbarie ne nous y trompons pas, la barbarie quelque soit ses atours, ses promesses reste fondamentalement la barbarie. La barbarie toujours se retourne contre ceux qui, crédules, se prononcent en sa faveur.

La barbarie se présente toujours comme l’alternative, comme la solution, si simple, pas encore essayée ... oublieuse de ce qu'hier encore elle était déjà là sous un autre nom, sous un autre visage.

24 novembre 2013

Caténaire arraché en gare d’Épinay-Villetaneuse

gare epinay.jpgVendredi 22 novembre la ligne H a connu une interruption de plusieurs heures, suite à l'arrachement d'un caténaire en gare d’Épinay-Villetaneuse. 

C'est en début d'après-midi que le trafic a été totalement interrompu. Il n'a repris qu'aux environs de 21h30. Pour beaucoup de voyageurs ce fut un après-midi et une soirée de galère, qui se sont soldés en moyenne par un temps de trajet augmenté de 2h00.

Il semble qu'un arbre tombé sur un caténaire soit à l'origine de cet incident.

22 novembre 2013

Ordre du Jour du conseil municipal du 25 novembre 2013

mairie Deuil la barre.jpgLe Conseil municipal se réunit le 25 novembre 2013 à partir de 21h00.

A l'ordre du jour :

  • Le débat d'orientation budgétaire,
  • Une garantie d'emprunt pour France habitation,
  • Une subvention complémentaire pour le CCAS

Pour Télécharger l'ordre du jour complet

Accident dramatique au passage à niveau de Deuil-Montmagny

Une femme a été tuée par un train, faisant la liaison Luzarches/Paris Nord, qui l'a percutée jeudi matin aux environs de 7h30. passageniveau.png

Selon les premiers témoignages recueillis, elle aurait tenté de traverser à pied le passage à niveau de la gare de Deuil/Montmagny alors que les barrières étaient encore fermées et les feux rouges allumés.

Rappelons que ce passage à niveau dans notre commune est considéré comme très accidentogène et classé 3ème passage à niveau le plus dangereux de France et parmi les plus dangereux d'Europe.

Sa sécurisation est donc essentielle pour tous. Mais elle ne doit pas se faire au détriment du quartier et des habitants du quartier. Pour l'instant les solutions imaginées ne s'insèrent pas dans le tissu urbain et auraient toutes des répercussions très négatives pour le quartler qui déjà souffre de sa situation.

En attendant qu'une véritable solution puisse être élaborée et financée il est essentiel d'améliorer la signalisation et la sécurité de ce passage à niveau. Un radar de feu rouge est prévu. Pour les véhicules cela peut être efficace, à condition que la signalisation soit importante. En revanche pour les piétons cela ne paraît pas adapté. Une présence policière aux heures de pointe afin de s'assurer du respect de la signalisation pourrait, en s'accompagnant d'une campagne de prévention, assurer une meilleure sécurité des piétons et cyclistes.

Quoiqu'il en soit c'est avec les habitants du quartier, le comité de quartier, la SNCF, le département, la Région et l'Etat qu'une solution acceptable pour tous peut être élaborée. Il est plus que temps de rompre avec ces pratiques consistants à imaginer loin de notre commune et de ses habitants et sans les respecter des solutions inadaptées.

(R)appel des Ateliers citoyens

image001.png

image005.png

Bouge la Ville vous propose de participer largement, aux ateliers citoyens qu’elle organise tout au long des mois à venir pour construire ensemble un projet municipal 2014-2020 !!!

Venez nombreux
le 22 novembre 2013 au C2I, 
35 rue Abel Fauveau !

15 novembre 2013

Le printemps citoyen se lève en mars

C'est parti !! 

Dès le 22 novembre, Bouge la ville organise un premier Atelier Citoyen.

A partir de 20 h00 au C2i 35 rue Abel Fauveau à Deuil- La Barre.

Logement, transport, circulation, tranquillité-sécurité, impôts locaux, vie citoyenne... prenez la parole dans votre quartier, dans votre ville.

1409553190.jpg

 

Journal municipal- libre expression du mois de novembre 2013

Le département n’épargne pas Deuil-La Barre.

Depuis plus d’un an maintenant, le département ne cesse de réduire drastiquement les financements et subventions attribués à notre commune et ses habitants. Que ce soit en matière d’investissements ou de services publics le conseil général c’est le Monsieur moins du Val d’Oise.

Cette politique d’austérité appliquée aux habitants a commencé avec une réduction sévère des aides pour la restauration dans les collèges, puis par la suppression des aides au transport pour les apprentis et les lycéens du département. Cette année il a supprimé les subventions pour la crèche de Deuil la Barre : alors que les besoins sont immenses, avec plus de 300 demandes en attentes, il réduit les moyens pour les trop rares places existantes.plan-deviation-630x0.jpg

Moins pour les familles et les enfants, moins pour les services publics et moins aussi pour les investissements. En effet, le conseil général devait subventionner le désenclavement du quartier de la Galathée en ouvrant un passage sous les voies de chemin de fer, d’un gabarit suffisant pour que 2 véhicules puissent se croiser. Mais il n’en fera rien. Il a décidé d’abandonner ce projet. Une fois encore le conseil général coupe dans les crédits. A la place, il envisage de créer une passerelle au dessus des voies, peut être en 2018. On imagine déjà l’impact d’un tel ouvrage à l’entrée du Mouthier.

Si le conseil général supprime certaines subventions il persiste par ailleurs sur des projets qui sont bien loin de faire l’unanimité. En effet à ce jour il continue à vouloir imposer l’avenue du Parisis. Il propose aussi, sans aucune concertation, un aménagement du passage à niveau de la gare de Deuil-Montmagny, à l’économie et qui viendra bouleverser tout un quartier.3003655_c430d640-f3df-11e2-9607-00151780182c_640x280.jpg

Et la Mairie dans tout ça ? L’actuelle majorité municipale n’élève aucune protestation, ne défend pas ses administrés, accepte passivement les coupes financières et l’absence de concertation.

10 novembre 2013

La chanson de la semaine à un caractère de cochon

la chanson de la semaine, alexis HKLa chanson de la semaine se réactive et s'offre une petite ballade sur l'éducation porcine... On peut apprendre ...

Le printemps citoyen se lève en mars

Bouge la ville, deuil la barre, atelier citoyen