Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Engagement n°9 : Répondre aux besoins de cohésion sociale et favoriser des actions en faveur de la santé pour adapter les politiques publiques aux besoins en terme de santé et répondre aux besoins de solidarité.

Notre analyse : Les aspects solidarité et santé auraient pu mériter chacun leur propre engagement. Surtout qu'actuellement avec la crise et l'augmentation du chômage et de la précarité les besoins en matière sociale augmentent de façon exponentielle. Les mesures proposées sont disparates et de très inégale ampleur. La rénovation du parcours santé, l'aménagement d'une épicerie sociale ou encore la mise en place d'une charte "chantier vert" n'ont pas grand chose à voir les uns avec les autres et ne peuvent absolument pas se comparer. A croire que sur cet axe de l'agenda 21 la majorité municipale n'a pas vraiment de vision globale et claire de ce qu'elle souhaite faire.

Les mesures proposées par la majorité municipale pour tenir cet engagement :

53°) Rénover le parcours santé et le valoriser.

Notre analyse : Quand on voit l'état du parcours santé l'on ne peut qu'être en accord avec cette mesure. L'état de délabrement de cet équipement est quand même parfaitement anormal. La question de son entretien est directement posé. Le rénover et le valoriser bien évidemment mais l'entretenir aurait mieux valu.

cantine1.jpg

54) Proposer des formations à destination des animateurs, personnels de cantine et des enseignants sur la nutition, le bien être et les problématiques santé.

Notre analyse : Cela fait maintenant bientot 3 ans que nous proposons que se mette en place, à l'instar de ce qui se fait dans beaucoup de communes, des animations en direction des utilisateurs des restaurants scolaires ou autres de notre commune. Ces animations à but pédagogique auraient pour objet l'apprentissage ou la redécouverte des règles de nutrition et d'équilibre nutritif. On peut espérer que le fait qu'aujourd'hui la majorité municipale préconise de former les personnels travaillant avec les enfants soit annonciateur d'une reprise de notre proposition.

55) Créer un jardin potager dans le cadre d'un chantier d'insertion.Jardin potager.jpg

Notre analyse : Nous avions lors de la campagne électorale avancée une proposition de création d'un jardin bio d'insertion sur notre commune dans le quartier du Moutier.La création d'un jardin dans le cadre d'un chantier d'insertion est peut être un premier pas en ce sens à condition que ce jardin potager soit lui même un jardin d'insertion. Si tel était le cas il pourrait en partie fonctionner en coordination avec l'épicerie sociale.

epicerie sociale.jpg56) Aménager un équipement pour une épicerie sociale.

Notre analyse : La formulation de cette mesure est assez révélatrice de la logique de l'actuelle majorité. En effet il ne s'agit pas de créer ou développer une épicerie mais d'aménager un équipement pour une épicerie sociale. La majorité semble plus à l'aise dans l'ménagement que dans le social et gestion sociale.

Par ailleurs cette mesure ne fait que reprendre un projet dont nous entendons parler depuis plusieurs années. Une fois encore la majorité municipale pour faire nombre et étoffer son agenda 21 a recycler un de ses anciens projets. Pour autant nous nous féliciterons si une picerie sociale devait voir le jour à Deuil-La Barre, même si nous regarderions de près ses conditions de fonctionnement.

 

allergies03.jpg57) Procéder à des plantations de plantes non allergènes.

Notre analyse : Nous sommes tout à fait en accord avec cette mesure que nous soutenons en commission et en conseil municipal depuis de nombreuses années. Nous proposons aussi que ces plantes soient adaptées au climat de Deuil-La Barre, peu consommatrice d'eau et rustique afin de résister naturellement aux maladies et aux insectes afin d'être cohérent avec la mesure consistant à tendre vers le zéro produit phytosanitaire.

 

58) Mettre en place des clauses d'insertion (10%) dans tous les marchés de la ville.

Notre analyse : Cela fait de nombreuses années que le code des marchés pcadre_commande_publique.pngublics permet la mise en place de telles clauses. Dommages qu'il est fallu attendre l'agenda 21 pour que cette mesure soit envisagée par la majorité municipale. Le taux de 10% affiché semble tiré de la règlementation portant non pas sur les marchés mais plutôt sur la rénovation urbaine. Là encore on peut regretter que la majorité municipale est décidée de rester juste conforme à la loi. Un effort supplémentair en'aurait pas été mal venu bien au contraire.

 

59) Mettre en place une charte " chantier vert".chantier vert.jpg

Notre analyse : Cela fait la encore de nombreuses années que nous évoquons cette mesure et la réclamons. Déjà trop de chantier dans notre commune ont eu lieu sans que des mesures d'économies et écologiques n'aient été prises. Il est temps que cela change. Surtout lorsque l'on sait la quantité de travaux et chantiers prévue par la majorité municipale sur le territoire de notre commune.

Écrit par BOUGE LA VILLE - DEUIL LA BARRE Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.