Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Engagement N° 4 : Favoriser les modes de déplacement doux pour créer un réseau de liaisons douces et réduire les déplacements en véhicule personnel.

deuil la barreNotre analyse : notre commune de par son histoire, son urbanisation n'est pas adaptée à la circulation automobile. Les Deuillois qui prennent régulièrement leur voiture en font l'amère experience chaque jour. Favoriser les modes de déplacement doux est donc une nécessité si l'on ne veut pas voir notre commune asphyxiée sous un flot perpétuellement en augmentation de voitures, camions et autres engins motorisés. On ne peut donc que se réjouir que cet engagement soit inscrit à l'agenda 21 de Deuil - La Barre.

Nous saluerons aussi la reprise de propositions que nous avions émises au moment des élections municipales. Ainsi pour la première fois le projet d'un pedibus est envisagé, l'amélioration de l'offre en transport en commun en particulier vers les équipements publics communaux et intercommunaux est souhaité, la création de pistes cyclables est pronée ... bref ce que nous disions déjà il y a 3 ans a peut être commencé à être entendu.

Pour notre part nous nous en félicitons même si nous restons extrèmement vigilant car il y a souvent loin de l'annonce à la réalisation. La sagesse populaire le sait bien quand elle nous enjoint de nous méfier des promesses qui rendent "les fous joyeux".

Nous regrettons et nous nous inquiètons de l'absence d'engagement sur un calendrier, car si l'agenda 21 affirme une volonté de favoriser les modes de déplacement doux il n'indique aucune date d'objectif quant à la réalisation des mesures accompagnant cet engagement.

 

Les mesures proposées par la majorité municipale pour tenir cet engagement :

21°) Définir un plan de déplacement urbain.

Notre analyse : il s'agit en l'occurence de l'arlésienne de cette majorité municipale car depuis de très nombreuses années elle évoque la mise en place d'un tel plan sans que celui- ci n'est vu le jour. Le plan de circulation est un "serpent de mer" qui de temps en temps fait surface pour redisparaître presque aussitôt. Souvenons nous : en 2002 l'actuel maire de Deuil-La Barre et celui de la ville de Groslay ont signé en commun un Contrat Local de Sécurité (CLS) intercommunal. ce contrat comportait divers axe dont un sur la sécurité routière (axe 6). Cet axe comportait quant à lui une action (31) qui prévoyait entre autre l'étude d'un plan de circulation en intercommunalité élargie prenant en compte les circulations douces. Depuis ? rien de changé ou pas grand chose.

22°) Augmenter le nombre de parcs à vélos aux abords des équipements.parc-velo-mairie.jpg

Notre analyse : Nous le proposions déjà en 2007/2008 et lors de plusieurs commission urbanisme ou travaux nous sommes à de nombreuses reprises intervenus sur ce thème. L'inscription de cette mesure parmi celles prévues par l'agenda 21 de Deuil la Barre est donc à notre sens une bonne nouvelle. Il faut cependant souligner qu'il existe déjà des parcs à vélos en divers endroits de la commune qui sont peu utilisés. La problématique n'est pas à notre sens simplement de ranger son vélo mais plus largement de pouvoir en faire usage en toute sécurité.

23°) Réfléchir à la mise en place avec les parents d'élèves d'un cheminement de type "pédibus".

Notre analyse : Nous proposions déjà en 2007/2008 la mise en place de "pédibus" pour gérer les entrées et sorties d'école. Jusqu'à présent les réponses que nous nous attirions de la part de la majorité municipale était au mieux teinter de scepticisme. L'agenda 21 prévoit d'y réfléchir c'est un premier pas. Mais il nous semble que ce n'est guère engageant ni très contraignant. Organiser d'ici la rentrée scolaire 2012/2013 avec les écoles, les services municipaux, les parents d'élèves et leurs associations des cheminements de type "pédibus" aurait été un véritable engagement. Cette absence d'engagement est tout à fait représentatif de la frilosité de cette majorité municipale dès qu'il s'agit de construire des solutions citoyennes s'appuyant sur l'intervention directe des habitants.pedibus.gif

24°) Valoriser les sentiers deuillois et ceux reliant les communes voisines de Groslay, Montmagny et Montmorency.

Notre analyse : Notre commune est traversée de nombreux sentiers en particuliers dans le quartier de la Côte. Ces sentiers publics ou privés font parties du patrimoine de Deuil la Barre. Depuis de nombreuses années l'on voit certains d'entre eux refermés, bouchés, disparaître. Il était temps de stopper cette dérive et de valoriser cette particularité de notre commune.

La valorisation des sentiers deuillois doit s'intégrer dans une politique plus large de développement d'un réseau de circulation douce combinant cheminement pédestre, cycliste et transport en commun.

Une première réalisation simple pour s'engager résolument dans cette valorisation des sentiers deuillois serait de réhabiliter le chemin qui permet aux lycéens de notre commune de rejoindre leur établissement comme nous l'avons demandé à plusieurs reprises.

25°) Demander le renforcement (l'offre de transport en commun et notamment de rabattage vers les gares ou les équipements publics communaux ou intercommunaux (hopitaux d'Eaubonne et Montmorency, piscines, ...).

Notre analyse : La mesure proposée par la majorité municipale consistant à demander ne présente, comme un certain nombre d'autre, aucun engagement particulier de la part de cette majorité. Sa réalisation peut se limiter à l'envoi de quelques courriers à la RATP. Cela nous semble quant à nous insuffisant.

Nous proposions déjà en 2007/2008 un tel reforcement ainsi que le développement de navette reliant les différents services et équipements publics communaux et intercommunaux. Cette amélioration de l'offre de transport en commun est un point capital pour réussir à réduire les déplacements en véhicule personnel. A plusieurs reprise nous avons aussi évoqué en commission urbanisme la mise en place de navettes reliant les différents quartiers de notre ville avec les gares aux heures de pointe (7h00 à 9h00 le matin et de 17h30 à 19h30 le soir). Ces navettes synchronisées par rapport aux horaires de train pourraient permettre un accès plus aisé aux gares et encourager l'usage du train. Cela pourrait se faire en coopération avec le département, la CAVAM, la Région et le STIF.

 

26°) Favoriser les déplacements en vélo en les sécurisant notamment par la création de bandes ou pistes cyclables.

 

deuil la barre Notre analyse : Nous proposions déjà en 2007/2008 la mise en place d'un réseau de circulation pour sécuriser l'usage du vélo. Mais se faisant il ne s'agit pas, selon nous, de créer "notamment des bandes ou pistes cyclables". En effet la voirie de notre commune n'est pas le plus souvent adaptée (trop étroite) à ce type d'aménagement et ne permet donc pas leur mise en place. Ce que nous proposions ce sont des aménagements qui mixtent bandes ou pistes cyclable (là où elles sont possibles) mais aussi zone 30, zone de rencontre et zone pietonne ouverte aux cyclistes.

Ce réseau doit être défini et réaliser afin de permettre de relier les principaux services et équipements publics communaux et intercommunaux et non pas en fonction des possibilités de création de bandes ou pistes cyclables.

Écrit par BOUGE LA VILLE - DEUIL LA BARRE Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.