Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Engagement n°2 : Accompagner les Deuillois dans la réduction des consommations d'énergies et des ressources naturelles

Notre analyse : cet engagement d'accompagnement des Deuillois dans une démarche éco-responsable nous paraît absolument nécessaire. Souvent c'est moins la bonne volonté que l'information qui manque aux citoyens pour s'engager dans une telle démarche. Les services techniques de la commune peuvent être des acteurs de cette démarche. En particulier ils peuvent partager leurs expériences en matière d'espace vert, de produit phyto sanitaire, de gestion de l'énergie, de l'eau ...photo thermique.jpg

Si l'engagement nous semble essentiel les mesures proposées ne paraissent pas à la hauteur des besoins. Elles ne font pas confiance au savoir faire des services communaux qui pourraient pourtant contribuer efficacement à cet accompagnement et à encourager les Deuillois.

Quelques pistes de mesures supplémentaires :

    • mettre en place avec le service espace vert un site internet proposant des conseils aux jardiniers pour choisir les espèces végétales les mieux adaptés à notre région, à la nature des sols de la commune, moins gourmandes en eau, plus résistantes aux maladies et parasites, non allergène ...
    • mettre en place avec les services techniques un site internet de conseils en matière de construction, rénovation de batiment, économie d'énergie ...
    • publier dans le magazine municipal une fois par mois une page spéciale développement durable avec des conseils et informations et au moins un dossier par an.
    • réaliser des expositions et conférences chaque année sur ce thème afin de sensibiliser et informer les habitants
    • réaliser un diagnostique par thermographie aérienne du territoire de la commune et le mettre à disposition des habitants gratuitement

Les mesures proposées par la majorité municipale pour tenir cet engagement :

11°) Mettre en place une permanence "point info énergie à la mairie et la "Maison du développement durable".jpg_EIE.jpg

Notre analyse : initiés par l’ADEME en 2001, pour sensibiliser et informer le grand public gratuitement, de manière neutre et indépendante, sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, les Espaces INFO ENERGIE sont co-cofinancés par les collectivités territoriales. Il en existe déjà 2 dans notre département l'un à Cergy Pontoise et l'autre à Sarcelles. La mise en place d'un tel point info peut se comprendre dans le cadre plus large de la CAVAM. Mais s'agit il d'une tel espace que la commune vise sous le vocable de Point info énergie ?

La Maison du developpement durable est en fait une exposition de 210 m² qui a été créée en 2004. Celle-ci a été installée à la patinoire de Deuil-La Barre du 10 au 19 juin 2011. L'agenda est à peine publié que déjà cette mesure est réalisée et achevée ...

Autant la réalisation d'un point info énergie s'il s'agit d'un espace info énergie peut etre regardée comme une vraie mesure sur le long terme autant la mise en place d'une exposition pendant 10 jours ne nous parait pas pouvoir entrer dans le cadre des mesures d'un agenda 21. En revanche une mesure telle que : réaliser des expositions et conférences chaque année sur le thème des économies d'énergies et des ressources naturelles aurait eu un véritable impact.

12°) Intégré certaines clauses de construction durable dans le Plan Local d'Urbanisme (PLU) pour inciter les deuillois à aller vers de nouvelles sources d'énergie.

Notre analyse : nos élus ont en  commission urbanisme é voqué à de nombreuses reprises la nécessité que le PLU intègre le développement durable dans ses objectifs et permettent par exemple l'installation de panneaux solaires, facilitent la construction de batiment écologiquement responsable, autorise des dérogations pour ce type de constructions. Nous ne pouvons donc que nous féliciter que cette mesure soit prise.

Attention cependant aux clauses qui seront insérées dans le PLU. Il ne doit pas s'agir non plus sous couvert de quelques améliorations mineures d'autoriser des dépassement de coefficient d'occupation des sols très important par exemple. Une liste de clauses, même purement indicative, auraient été utile pour mieux comprendre ce qui était envisagé.

13°) Favoriser l'infiltration à la parcelle de l'eau de pluie.

impermeabilisation.jpgNotre analyse : lutter contre l'imperméabilisation des sols du fait de la multiplication des constructions est absolument impératif. Surtout dans une commune comme la notre ou la présence de l'eau dans le sous-sol est particulièrement importante et où les risques d'inondations lors de fortes pluies sont réels. Ceal passe aussi par la mise en place de bacs récupérateurs d'eau afin que celle-ci soit stokée et redélivrée plus tard au niveau de chaque parcelle. Cela permet aussi de lutter contre l'engorgement du réseau d'eau pluviale et d'éviter des investissements supplémentaires (l'eau est conservée sur la parcelle au lieu d'être envoyée dans le réseau d'eau pluviale).

Favoriser l'infiltration de l'eau de pluie sur les parcelles est donc une mesure utile et nécessaire. Il faut cependant noter que la multiplication des constructions et voiries va à l'encontre de cet objectif. Ainsi d'ailleurs que la limitation des hauteurs de construction. Il faut dans ce cadre trouver le bon équilibre entre hauteur de construction et emprise au sol.

 

14°) Favoriser l'installation de bacs récupérateurs d'eau chez les particuliers.

Notre analyse : plus qu'une mesure à part entière cette mesure est un simple complément de la mesure n°13.recuperation_eau_de_pluie_equipements.jpg

15°) Former un agent aux techniques de construction durable.

Notre analyse : cette mesure d'ordre extrêmement général ne permet pas de comprendre clairement pourquoi faire. S'agit il de former cet agent pour qu'il puisse ensuite diffusé son savoir, ses compétences auprès de ses collègues ? ou bien afin d'être en mesure d'utiliser ces techniques dans de futures construction ? ou encore d'informer les deuillois par la suite ? Facilement réalisable mais trop génrale elle permettra à bon compte d'augmenter le nombre de mesure réalisé sans que l'on sache vraiment si elle a eu un impact réel sur notre commune.

 

 

 

 

 

 

Écrit par BOUGE LA VILLE - DEUIL LA BARRE Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.