Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 novembre 2013

Des mesures pour le passage à niveau de Deuil-Montmagny

passageniveau.pngSuite à l'accident de jeudi 21 novembre les élus de Bouge la ville sont intervenus lors du conseil municipal afin de demander la mise en place de mesures de sécurité et de prévention.

Parmi celles-ci ils ont proposés que:

          • la pose prévue du radar de feu rouge s'accompagne d'une signalisation en amont importante. L'objectif étant en l'occurence d'avertir suffisamment tôt les automobilistes afin de les dissuader de ne pas respecter la signalisation.
          • la police municipale soit présente à ce passage à niveau aux heures de pointe afin de gérer et contrôler la traversée des piétons. En effet autant le radar peut-être dissuasif pour les véhicules autant sera-t-il sans effet pour les piétons.

La réponse de la majorité municipale a été de refuser toute présence de la police municipale car elle n'aurait pas des effectifs suffisants. On aurait pourtant pu imaginer que la situation du passage à niveau de Deuil-Montmagny était suffisamment grave pour imposer des mesures particulières.

On aurait même pu espérer que la municipalité s'engage clairement pour obtenir des moyens supplémentaires avec l'aide de la CAVAM, de la ville de Montmagny et de la SNCF pour sécuriser dans de meilleures conditions ce passage à niveau.

Encore une fois ...

10 décembre 2011

Prochain conseil municipal lundi 12 décembre 2011

mairie Deuil la barre.jpg

A l'ordre du jour du prochain Conseil municipal les points qui ressortent plus particulièrement :

  • le vote du Budget 2012
  • l'approbation du secteur de renouvellement urbain du centre ville et mise à enquête publique.

Voir l'intégralité de l'ordre du jour du conseil municipal

 

18 novembre 2011

Plus d'impôts, plus de dettes, moins de culture et moins d'agents communaux c'est 2012 à Deuil-La Barre

pouvoir-d-achat.gifLe 7 novembre dernier, lors du conseil municipal, le maire et sa majorité ont donné à voir les choix budgétaires qu'ils envisageaient pour 2012.

  • Plus d'impôts locaux

La majorité municipale après 2 années d'augmentation particulièrement forte (2009 et 2010) avait décidé d'une accalmie sur le front des hausses d'impôts (2011). Accalmie toute relative cependant car la majorité UMP du conseil général a pris le relais en augmentant fortement les impôts cette année.

L'année 2012 va voir une reprise de la hausse des impôts communaux à Deuil-La Barre. En effet les taux devraient passer de 15,43% à 15,58% pour la taxe d'habitation et de 18,86% à 19,05% pour la Taxe foncière soit une hausse des taux de 1%. Avec la hausse des bases prévues, qui devrait êttre comprise entre 1 et 2%, les impôts pour notre notre seule commune devraient augmenter au moins de 2,01% en 2012.

  • Plus de dettes

Pour faire face à ses engagements en matière d'investissement la majorité municipale envisage d'emprunter 3 millions d'euros en 2012. Pour autant n'allez pas croire que notre commune va connaître de nombreux et importants investissements.

La majorité municipale s'est lancée dans 2 projets dont elle ne peut différer la réalisation. et qui vont dévorer l'essentiel du budget d'investissemnt : d'une part l'ORU et d'autre part l'extension de l'école Pasteur.

Près de la moitié du budget d'investissement sera donc consacré à l'ORU (3,2 millions d'€uros) et l'autre moitié à l'extension de l'école Pasteur.(3 millions d'€uros) Pour tout le reste la majorité municipale ne prévoit que 1,5 millions d'€uros. Il faudra donc se contenter  pour l'essentiel des travaux impérativement nécessaire pour assurer la sécurité des installations et leur réparation.

  • Moins de culture

A une de nos questions portant sur les postes budgétaires qui devaient faire l'objet d'une baisse afin de parvenir à la réduction de 5% des dépenses à caractère général, réduction voulue par la majorité municipale et le maire, il nous a été donné en exemple la culture.

Au regard de l'actuelle politique culturelle et de ses réalisations une baisse des crédits pour ce secteur revient à le sinistrer. Il n'ya déjà quasiment plus de spectacles, ni d'évènements culturels, baisser encore le budget de la culture revient de fait à faire disparaître les derniers évènements qui jusqu'à présent survivaient aux coupes budgétaires.

  • Moins d'agents communaux

A Deuil-La Barre le nombre d'agents municipaux par habitant est déjà largement inférieur à la moyenne nationale pour des communes de même taille. La conséquence première de cet état de fait est que la gestion des services publics communaux s'appuie sur un moins personnel moins nombreux et qui doit faire face malgré tout aux demandes et besoins des habitants.

A force de réduire le nombre d'agents les missions de service public qui leur sont confiées ne pourront plus être correctement  réalisées à moins d'exiger toujours plus d'heures supplémentaires et d'accepter, au bout du bout, une dégradation des services rendus.

12 novembre 2011

Conseil municipal du 7 novembre

mairie Deuil la barre.jpgLors du conseil municipal en date du 07 novembre 2011 nous avons posé diverses questions d'actualité dont vous trouverez le texte ci-dessous. Dès que nous aurons, sous forme écrite, les réponses du maire nous les publieront de la même façon :

Question n°1 : état d'avancement des travaux liés au label bien vieillir-vivre ensemble

Monsieur le maire,

Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

Chers collègues

Le 2 février 2010 notre commune a reçu le label bien vieillir-vivre ensemble. Ce label comportait un certain nombre d’engagements pour notre commune.  En particulier ceux de :bien-vieillir-vivre-ensemble.jpg

  • réaliser un audit de la commune au cours de la 1ère année (soit entre février 2010 et février 2011),
  • élaborer un plan d’action sur 3 ans à partir des résultats de l’audit au cours de la 2ème année (soit entre février 2011 et février 2012,
  • mettre au point des  indicateurs pour mesurer la mise en œuvre du plan d’action toujours au cours de cette 2ème année,
  • lancer le plan d’actions sur 3 ans au cours de cette toujours même 2ème année
  • communiquer au comité de suivi du label un rapport annuel.

Monsieur le maire pouvez nous communiquer l’audit réalisé  ainsi que le rapport annuel communiqué au comité de suivi du label  afin que nous puissions en prendre connaissance ?

Pouvez-vous par ailleurs nous communiquer le plan d’actions, les indicateurs établis et les premiers éléments de connaissance sur sa mise en œuvre ?

Si en fait ce plan et ses indicateurs sont encore en cours d’élaboration quand pensez-vous qu’ils seront parachevés et que notre commune pourra le lancer?

developpement-durable-illustration_16315_w300.jpgQuestion n°2 : Demandes de précisions sur certaines mesures de l'agenda 21

Monsieur le maire,

Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

Chers collègues

L’agenda 21 publié par la commune comporte un certains nombres d’engagement et mesures en particulier sur les questions de la démocratie locale. Il prévoit la création de 4 comités de quartier et d’un comité de suivi et d’évaluation participatif.

  • Quand entendez-vous mettre en place ces comités de quartier ? Selon quelles modalités ?
  • Quand entendez-vous mettre en place le comité de suivi et d’évaluation participatif ? Selon quelles modalités ? En particulier pour se dernier selon quelle modalité sera-t-il constitué ? Sera-t-il fait appel à des personnalités locales ? A des représentants des différents comités de quartier ? 
  • Vous envisagez que les comités de quartier soit sous la responsabilité d’un référent municipal s’agit-il d’un élu ? Et si oui s’agit d’un élu de votre majorité ?
  • Quelle information pour les élus de l’opposition entendez-vous délivrer ? En particulier entendez-vous informer ceux-ci de la tenue des réunions des comités de quartier ? Ou bien comme pour les autres réunions de concertation entendez-vous les maintenir à l’écart ?
  • Entendez-vous permettre aux élus de l’opposition de participer au Comité de suivi et d’évaluation participatif ?

Question n° 3 : concours des illuminations de Noël

Monsieur le maire,Bonnes-Fetes-de-fin-d-annee.jpg

Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

Chers collègues

L’agenda 21 publié par la commune souhaite remplacer la mise en place d’un éclairage public traditionnel comme par exemple les illuminations de Noël  par un éclairage basse consommation. Parallèlement le magazine du mois de novembre fait état de l’organisation du concours traditionnel des illuminations de Noël.

Envisagez-vous que ce concours intègre cette année dans son règlement des dispositions en faveur du développement durable et des économies d’énergie ?

Question n° 4 : Point sur les contentieux et précontentieux en cours

Monsieur le maire,

Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

Chers collègues

Pouvez-vous faire le point sur les contentieux ou précontentieux actuellement engagés par la commune ou par vous-même ?

Question n° 5 : Recrudescence des cambriolagesfenêtre fracturée 1.jpg

Monsieur le maire,

Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

Chers collègues

Nous avons été alerté par de nombreux Deuillois qui s'inquiètent d'une certaine recrudescence des cambriolages actuellemnt sur notre ville. Pouvez vous nous indiquer ce qu'il en est ? 

Question n° 6 : information sur l'incident de caténaire en gare d'Epinay Villetaneuse.

 Monsieur le maire,catenaire.jpg

 Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

 Chers collègues

Avez vous des informations sur l'incident de caténaire qui a eu lieu en gare d'Epinay Villetaneuse et qui a paralysé le trafic dans la nuit de vendredi à samedi ?

04 novembre 2011

Prochain conseil municipal le lundi 7 novembre 2011

mairie.jpgA l'ordre du jour du prochain Conseil municipal les points qui ressortent plus particulièrement :

  • le Débat d'Orientation Budgétaire (DOB)
  • autorisation de lancer une procédure de Délégation de Service public pour la gestion de la patinoire municipale

Voir l'ordre du Jour intégral du prochain Conseil municipal

13 mai 2011

Prochain conseil municipal le lundi 16 mai à 21h00

mairie_deuil_16mai1.jpgA l'ordre du jour du prochain Conseil municipal les points qui ressortent plus particulièrement :

  • l'approbation du compte administratif pour l'année 2010
  • l'approbation du compte de gestion pour l'année 2010
  • le rapport de la chambre régionale des comptes d'Ile-de-France

Voir l'ordre du Jour intégral du prochain Conseil municipal

25 février 2011

Pour défendre les RASED nous présentons un voeu au conseil municipal

Panneau école en danger.jpgA l'occasion du conseil municipal du 23 décembre 2010 notre groupe avait communiqué au maire un voeu ayant pour objet la défense des 43 postes de RASED qui sont actuellement en danger dans notre département.

La présentation de ce voeu avait été reporté à la demande de la mairie au prochain conseil municipal qui devait se tenir le 7 février 2011.

Aussi lors du conseil du 7 février 2011 nous avons voulu présenter ce même voeu. Malheureusement, cette fois-ci à la demande du maire, la question a été à nouveau reportée au prochain conseil municipal.

En attendant de pouvoir présenter et, nous l'espèrons, faire adopter ce voeu nous en donnons au Deuillois la teneur :

Les dispositifs d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) risquent à nouveau de disparaître.

Déjà en 2008 sur le Val d’Oise, les 86 postes de RASED devaient être supprimés. Grâce à l’action des enseignants et des parents et conformément aux engagements finalement pris par le Gouvernement, sur ces 86 postes, et bien que 43 furent effectivement supprimés, 43 autres furent inscrits en « surnombre » dans la dotation d’emplois pour notre Département. Depuis cette période, ils figurent chaque année, dans les documents communiqués par l’Inspection d’Académie sur la répartition des emplois de la Dotation Départementale.

Les nouvelles suppressions de postes effectuées à la rentrée 2010 et celles programmées pour la rentrée 2011, les remettent en cause aujourd’hui.

L’échec scolaire est encore actuellement un mal qui touche trop d’enfants dans notre Département, dans notre Commune, il est à l’origine de très nombreuses difficultés et problèmes dans la société contemporaine.

Alors que notre ville se mobilise chaque année pour apporter aide et soutien aux familles et aux enfants en difficultés, alors qu’elle s’engage à hauteur de 308 000 € en 2011 pour la réussite éducative, nous ne pouvons pas accepter que les moyens consacrés par l’éducation nationale à la lutte contre l’échec scolaire se voient ainsi amputés.

C’est pourquoi le Conseil municipal de Deuil la Barre demande solennellement au ministre de l’Education Nationale de réaffirmer a minima les engagements précédents en renonçant à ces nouvelles suppressions et en rouvrant d’urgence les discussions sur l’avenir des RASED.

 

En attendant de voir ce voeu adopté par le conseil municipal de Deuil la Barre vous pouvez toujours signer la pétition en ligne

 

11 février 2011

Restauration scolaire : la commune abandonne la cuisine centrale de Deuil la Barre

cantine1.jpgLors du conseil municipal du 7 février la majorité a présenté son projet de mise en concurrence de la restauration collective. Il était temps car voilà 18 ans que la restauration municipale est entre les mains de la même société : la Sodexho.

Son projet prévoit en particulier l'abandon définitif de la cuisine centrale de Deuil la Barre au motif que celle-ci ne serait plus aux normes, qu'elle serait totalement obsolète. Pendant 18 ans la commune et les Deuillois ont payé au prestataire un prix de repas intégrant le remboursement des investissements pour cette cuisine centrale qu'aujourd'hui l'actuelle municipalité se propose d'abandonner car obsolète ...

Mieux encore alors que nous nous étonnions lors du conseil municipal de cet abandon il nous a été expliqué que les repas provenaient depuis quelques temps de la cuisine centrale de la sodexho. Apparemment l'abandon de cet équipement, financé pendant des années par les Deuillois, est donc déjà effectif.

Investissement non réalisé, prix des repas élevés, vétusté des locaux entraînants aujourd'hui leur fermeture officielle ... le bilan de ces 18 années n'est pas vraiment brillant, surtout si l'on y ajoute l'insatisfaction régulière et répétée des différents usagers de la restauration collective.

Le choix qu'a opéré la majorité municipale aura pour conséquence de rendre quasi irréversible la disparition d'une cuisine de proximité au profit d'une cuisine  industrielle et de multiplier les kilomètres parcourus chaque jour par les camions de livraison. Au moment ou l'on parle d'agenda 21 pour Deuil la Barre cela est pour le moins mal venu.

30 septembre 2010

Voeu de soutien aux enseignants et parents d'élèves de Deuil la Barre

Panneau école en danger.jpgLes élus de Bouge la Ville - Deuil la Barre - Eric Peschot et Nicole Gratien - ont présenté lors du Conseil municipal du 27 septembre un voeu afin de soutenir les enseignants et parents d'élèves qui réclament notamment l'ouverture d'une classe de troisième supplémentaire, ainsi que la nomination de professeurs et de personnels.

Après quelques discussions avec le maire, qui ne souhaitait pas que soit fait mention d'une classe de troisième supplémentaire, ce voeu a été voté à l'unanimité par le Conseil municipal.

Ce faisant nous espèrons que le soutien ainsi apporté aidera enseignants et parents d'élèves à obtenir satisfaction sur l'ensemble de leurs revendications.

Texte du Voeu :

"Comme beaucoup de communes, départements et régions, notre commune porte une attention toute particulière à la réussite scolaire de ses enfants.

Aussi déplorons-nous la situation qui est faite actuellement aux élèves du collège Diderot et du lycée Camille Saint-Saëns et soutenons-nous l’ensemble des demandes des enseignants, parents et élèves notamment que soient nommés dans les plus brefs délais les enseignants et personnels manquants et que les moyens soient donnés à ces établissements pour qu’ils soient, comme ils le méritent, les écoles de la réussite pour tous."

20 décembre 2009

Pierre MANDIT va recevoir la médaille de la ville

Pierre Mandit.jpgLors du Conseil Municipal du 26 octobre 2009 le maire a proposé qu'un certain nombre de nos concitoyens reçoivent la médaille de la ville. A cette occasion, notre groupe a suggéré que Monsieur Pierre MANDIT soit ajouté à cette liste et soit lui aussi honoré par notre commune. Voté à l'unanimité cette proposition permet que notre ville rende hommage à un grand deuillois.

Deuillois depuis toujours, il vécut son enfance rue du Moutier, alla à l'école maternelle rue Haute puis à la communale rue Pasteur. Entré à la SNCF d'abord à l'atelier des grandes réparations des locomotives, il suivit des cours du soir pour devenir chauffeur de route sur les locomotives de la Banlieue Nord. Il finira sa carrière à la SNCF comme chauffeur de route principal.

Bien que souvent en déplacement, il resta fidèle à sa ville. En 1954 il devint membre de l'association "La Castora" et fut l'un des batisseurs des 28 pavillons de la rue Abel Fauveau. A 24 ans il était le plus jeune de l'équipe et prend des responsabilités au sein de l'association. Il conduira les travaux la dernière année.

Malgré son travail, ses cours du soir, son activité de bénévole sur le chantier des castors il prend des responsabilités syndicales et associatives au contact "d'anciens" issus de la résistance, combattants de la bataille du rail. Il devint délégué du personnel, créa avec des amis l'amicale des agents de conduite, et aida le club de foot local. Membre du conseil de discipline de la SNCF, il fut un ardent défenseur des agents.

Père de 3 enfants, avec son épouse il porta une attention toute particulière à leur éducation, avec pour objectif essentiel qu'ils réussissent leurs études; tous obtinrent le Baccalauréat et firent des études supérieures. En 1975 un drame frappa sa famille, sa fille Claudine décèda, renversée par un camion, en sortant de son université. Elle quittait la faculté pour faire du baby sitting, s'occuper de jeunes écoliers.

En 1983 il est, pour la première fois, élu sur la liste de M. Marcel MENAGER. A compter de cette date jusqu'aux dernières élections municipales en 2008 il fut un élu d'opposition actif, animant de sa verve et de ses convictions les conseils municipaux.

Infatigable bénévole, avec le soutien indéfectible de son épouse, il participa à un moment ou à un autre à de nombreuses associations locales : le cercle laïque, l'Association de Sauvegarde de l'environnement de Deuil la Barre, les amis de la terre, la Régie de quartiers jusqu'à aujourd'hui, la section locale de l'Association Nationale des Anciens Combattants et Résistants (ANACR).

Membre du PCF, dont il est un des animateurs localement, sa vie et son destin sont depuis toujours liés à notre commune, à ses habitants. Ami des lettres et des arts il fut à l'origine, lors de la célébration du bicentenaire de la mort de Denis DIDEROT, de la proposition de donner son nom à notre collège ; proposition qui fut entérinée par le Conseil d'Administration de cet établissement en 1984.

Il était bon que notre commune rende hommage à ce Deuillois qui depuis de nombreuses années s'est mis au service de tous avec courage et conviction. Ce sera chose faite cette année. Notre association en est d'autant plus heureuse et fière que Pierre MANDIT en fut un des principaux initiateurs et fondateurs et en reste un membre essentiel et actif.