Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 mars 2015

FN : une candidate professionnelle à roulette

SM40_COUV-web.jpgLe FN sera partout nous dit on ... Il sera présent dans presque tout les cantons et en tout cas le sera sur celui de Deuil-La Barre, représenté par Pierrette Gracieux et Rémy Besançon, des inconnus sur nos communes. Personne n'a jamais entendu parler d'eux. Pour certains électeurs il s'agit là d'un gage de renouveau ... Enfin des candidats qui ne seraient pas des professionnels de la politique ...

En fait si nous n'avons jamais entendu parler d'eux cela ne veut pas dire que ce soit des débutants. Pour tout dire Pierrette Gracieux est même, à défaut d'être une politique professionnelle, une candidate professionnelle et à roulette ...

En effet on la retrouve candidate suppléante sur le canton de Franconville en 2011, mais aussi candidate sur la 8ème circonscription du Val de Marne en 2012 (Charenton-le-pont, Joinville-le-pont et Maison-Alfort Nord et Sud)  et maintenant en 2014 candidate sur le canton de Deuil-La Barre.

A défaut d'être très attachée à un territoire et ses électeurs on peut dire qu'elle fait preuve d'une belle persévérance à se présenter. Pour ce qui est de connaître les problèmes des habitants ... c'est certainement une autre histoire. Quand à son colistier si vous ne savez pas qui il est c'est parfaitement normal : il n'habite même pas sur le canton et même le Front national ne sait pas vraiment comment il s'appelle et se trompe sur son prénom.

Mais bon ils tenteront de surfer sur la vague bleu marine que les médias nous promettent depuis des mois. Pour eux pas besoin de savoir ce qu'est le BIP ou l'avenue du Parisis, le passage à niveau de Deuil-Montmagny, le triangle de Gonesse ou tout autre problème local, ils ne sont pas là pour ça. 

En votant pour eux leurs électeurs se feront doublement flouer : en votant pour l’extrême droite ils espèrent résoudre les difficultés qui les assaillent alors que le FN fait partie du problème et pensant trouver des personnes au fait de leur difficultés ils donneront leur voix à des itinérants de la politique, comme avant eux les électeurs de Franconville ou de la 8ème circonscription du Val de Marne.

Pour notre part nous avons fait un autre choix : celui de candidats locaux qui vivent et agissent sur le canton depuis des années, qui connaissent les problèmes des habitants parce qu'ils les vivent au quotidien. Le choix de candidats citoyens au cœur de notre canton

Alors le 22 mars votez pour les candidats présentés par le Front de Gauche avec Bouge La Ville - Des candidats qui mettent eux l'humain au cœur.

Les commentaires sont fermés.